Champagne Mumm : 30 ans de fidélité aux Flâneries musicales

S’il s’agissait d’un anniversaire de mariage, on parlerait de noces de perle. Car, depuis le début – cela fait donc 30 ans cette année -, la Maison Mumm est un fidèle partenaire des Flâneries musicales de Reims

30 ans déjà ! 30 ans que les Flâneries musicales de Reims portent haut ce principe d’un festival de musique classique ouvert à tous, dans la ville – et parfois alentours. Et 30 ans qu’elles sont accompagnées par des partenaires qui contribuent à l’éclat de la manifestation. Partenaires au rang desquels figure en très bonne position le champagne Mumm. Aujourd’hui à la tête de la Maison, Christophe Danneaux aime à rappeler le lien du temps qui réunit Mumm et les Flâneries, puisqu’elle en fut l’un des tout premiers soutiens en 1989, comme une forme d’évidence : « Parce que la Maison s’implique naturellement dans la vie locale, mais également parce que nos valeurs sont en accord avec celle de la musique classique, et qu’à ce titre les Flâneries en constituent un excellent vecteur. Ce partenariat a débuté alors que la manifestation n’avait évidemment pas la notoriété qui est désormais la sienne. Nous avons accompagné cette évolution et nous sommes particulièrement heureux d’être toujours là 30 ans plus tard. »

Résonnance patrimoniale

Pendant plusieurs années, Mumm a été mécène de concerts tels que ceux de Mstislav Rostropovitch (1995, 1997, 1999, 2001) ou de Montserrat Caballé (2000, 2002, 2004), pour ne citer que ceux-là. Aujourd’hui, la Maison ouvre ses portes pour un concert dans l’écrin de son parc. Christophe Danneaux : « Nous accueillons ainsi jusqu’à 400 personnes, et cela nous permet ensuite de poursuivre la soirée avec une réception privée pour nos propres invités. » Il y a aussi une résonnance patrimoniale forte dans ce concert chez Mumm, dont le siège de la rue du Champ de Mars date du début du 20e siècle et jouxte la chapelle Notre-Dame-de-la-Paix, érigée et décorée dans les années soixante par Léonard Foujita, sur un terrain qui appartenait à la Maison. « L’idée de cette chapelle a été portée par René Lalou, qui dirigea Mumm pendant trois décennies, grand amateur d’art et ami intime de Foujita. D’ailleurs, il y a réellement proximité entre la Maison et la chapelle puisque cette année un billet couplé permet la visite guidée de nos caves et de Notre-Dame-de-la-Paix » explique Christophe Danneaux.

Mélomane averti

On notera que l’actuel directeur général de Mumm est un mélomane averti, bercé de musique classique depuis son plus jeune âge et amateur de baroque, d’opéra, des œuvres de Schubert, Haendel,  Scarlatti, ou encore des grandes symphonies du 19e siècle… « Le classique m’accompagne toujours et partout. C’est une musique qui porte toutes les couleurs de l’émotion. » Il se réjouit donc du concert de ce jeudi 27 juin, où il aura le plaisir de découvrir la pianiste argentine Macella Roggeri (laquelle s’est déjà produite dans le cadre des Flâneries en 2003), qu’il connaît bien sûr de réputation : « Les Flâneries offrent chaque année l’occasion d’explorer de nouveaux territoires musicaux. » Et avec le soutien de Mumm, cela pourrait bien être encore le cas pour les 30 années à venir…

 

Photo: Christophe Danneaux, directeur général de Mumm

Soyez le premier à commenter "Champagne Mumm : 30 ans de fidélité aux Flâneries musicales"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*