Un nouveau Président pour les commerçants de Reims

Le 20 juin Vincent Mansencal a été élu à la présidence des Vitrines de Reims pour un premier mandat d’un an renouvelable. Première rencontre express.

Le nouveau chef de file des commerçants rémois, qui est aussi le patron du « Lion de Belfort »  en appelle à la « fraternité » entre commerçants. « Je me suis rendu compte après  les événements des gilets jaunes que cette ville était vraiment meurtrie et que nous devions toutes et tous être solidaires et être fraternels« . Que faut-il comprendre ?  » Je reprends les récents événements chez Mr Fogg’s sur la Place d’ Erlon où six serveurs ont été blessés  par des individus, juste pour une cigarette ! Nous devons entre nous avoir la possibilité  de s’aider, par exemple de décaler une personne pour faciliter le service d’une maison qui est en difficulté. De la même façon  nous devons pouvoir aider un commerçant de textile par un autre commerçant de textile pour s’entraider… »

Côté programme, le Président se situe dans la continuité: « il est encore trop tôt pour moi. Je ne veux pas faire de révolution. Ma première décision a été de nommer Eric Toussaint président d’honneur. Nous aurons deux présidents d’honneur avec Patrice Cadoux qui a précédé Eric Toussaint. Ils seront toujours à mes côtés ». 

S’agissant du Village de Noël, le nouveau Président indique que les discussions avec les autorités concernant la sécurité sont en cours. Une préoccupation majeure quand on sait de ce poste représente à lui tout seul 21 % du budget des Vitrines.

Pour l’heure, c’est l’été que préparent les Vitrines. Après le golf en 2018, la pétanque sera à l’honneur place d’Erlon à partir du 5 juillet. 10 terrains vont y être installés. Initiation, exhibitions, tournois vont se succéder chaque jour. On doit cette idée très tropézienne à Gérard Gravet, l’ancien patron d’un cercle de jeux rémois, habitué des terrains du sud de la France. Il assiste les organisateurs et « pressent un grand succès« .  En tout cas, c’est une première en France avec de vrais terrains en sable et gravier et des boules 600 grammes floquées « Vitrines de Reims ». Il ne reste qu’à pointer ou tirer !

Soyez le premier à commenter "Un nouveau Président pour les commerçants de Reims"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*