Reims prépare Paris 2014

Created with GIMP

Si les sites officiels de compétition et d’entraînement ont été déterminés lors de la phase de candidature, les territoires peuvent postuler pour devenir centre d’entraînement préolympique et paralympique. Reims entend bien jouer cette carte pour devenir Centre de Préparation aux Jeux.

Le Ministère chargé des Sports a réitéré son intention de faire des Jeux une véritable opportunité pour toute la France en ouvrant notamment un appel à candidature pour accueillir un « centre d’entraînement préolympique et paralympique » et la région Grand Est souhaite fédérer et soutenir la candidature des villes de son territoire. Des aides sont fléchées pour les collectivités retenues afin de les accompagner dans leur démarche.

La situation de Reims à 45 minutes de Paris ou 30 minutes de Charles de Gaulle en TGV, ses infrastructures autoroutières placent idéalement Reims. Le choix de Reims pour l’accueil de la Coupe du monde féminine de football et du Tour de France a mis en évidence la qualité de l’offre hôtelière. Plusieurs équipements sportifs comme le complexe René Tys ou le stade Georges Hébert, répondent aux exigences du CIO, comme ce sera le cas de la future piscine olympique et de la future Arena. La collectivité envisage la mise à niveau d’autres équipements, dont les Rémois bénéficieront par la suite.

Les centres de préparation devront être auparavant labellisés « Terre de Jeux ». Ce label vise à faire des Jeux Olympiques et Paralympiques un événement national. Par le label lancé par le Comité Paris 2024, les villes, qu’elles accueillent ou non des événements ou des délégations pourront devenir acteurs de la démarche olympique. L’obtention du label passe par la prise d’engagements par les collectivités au sujet du sport et notamment : promouvoir davantage de sport dans l’éducation, reconnaître le rôle fondateur du sport dans les problématiques de santé et d’inclusion, rendre le sport accessible à tous, promouvoir les Jeux et leur héritage.

De nombreuses initiatives ont été lancées pour préparer les Jeux Olympiques et assurer leur héritage, notamment en termes de rayonnement de la pratique sportive. Le label « Génération 2024 », mis en place par le ministère de l’Education Nationale pour généraliser la pratique sportive chez les jeunes et développer les passerelles entre le monde scolaire et le mouvement sportif, a déjà été obtenu par 2 établissements rémois : le lycée Arago et le collège François Legros.

 

Vidéo et photo Communication ©Ville de Reims

Soyez le premier à commenter "Reims prépare Paris 2014"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*