Reims, une ville bien gérée

Nos confrères de l’hebdomadaire « Le Point » publient cette semaine le palmarès des villes les mieux gérées.

La fondation IFRAP, dirigée par Agnés Verdier-Molinié, a étudié les comptes des 80 premières villes de France. Comme le soulignent nos confrères, l’enjeu est essentiel à l’approche des municipales. L’étude évalue l’action des maires au début et à la fin de leur mandat sur des critères financiers. Si certains sortants et candidats à leur propre succession n’apprécieront que moyennement les résultats, d’autres, et ce sera le cas d’Arnaud Robinet à Reims,  y trouveront quelques arguments de plus pour leur campagne.

Reims, qui figure dans le classement des très grandes villes y compris Paris, figure au 7ème rang sur 20 places.  La Cité des Sacres, qui compte 187 933 habitants, obtient une note générale de 11.4 contre 10.9 en 2014.  L’étude  montre que, par habitant,  la dépense de fonctionnement s’élève à 1 939 €, en baisse par rapport à  2014. La dette a baissé, elle aussi,  et s’établit à 2 091 € . Les impôts locaux, en baisse également, se montent à 1 026 € par habitant. A noter que Toulouse, Bordeaux, Toulon et Rennes, avec des notes comprises entre 11 et 12, sont dans « un mouchoir de poche » avec Reims dans ce classement.

 

Référence: Le Point 23 janvier 2020

Soyez le premier à commenter "Reims, une ville bien gérée"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.