Visite au coeur des futures réserves des musées de Reims

Depuis septembre 2018, la construction des nouvelles réserves des musées a débuté. Ce chantier répond à un besoin des musées rémois qui souffrent d’un manque de place et dont les œuvres sont parfois conservées dans des conditions préoccupantes.

La ville de Reims met en place des réserves mutualisées, dont les équipements pourront bénéficier aux musées municipaux, au musée Le Vergeur, à la bibliothèque Carnegie et, plus ponctuellement, aux Archives municipales et au Planétarium. Ce bâtiment, situé en périphérie de Reims, comprendra 3 900 m² de réserves organisées par matériaux et types d’œuvres (mobilier, peintures, sculptures, textiles et métaux…) et différents espaces techniques, pour la sécurité, la décontamination des œuvres, le stockage du matériel et le travail de restauration. Une salle de consultation accueillera les chercheurs, faisant ainsi de ce lieu un centre de conservation et de recherche à part entière.

Elaboré en partenariat étroit avec l’Etat et la Région, et bénéficiant de l’accompagnement de la Direction régionale des affaires culturelles, de l’architecte-conseil du Service des Musées de France et du Centre de recherche et de restauration des musées de France, ce projet de 9,6 millions d’euros TTC bénéficie d’une aide financière de la Région à hauteur de 2,7 millions d’euros, et de l’Etat à hauteur de 1,2 millions d’euros. La création de réserves mutualisées constitue la première étape de la réhabilitation-extension du musée des Beaux-Arts.

 

Photos © refletsactuels.fr

Soyez le premier à commenter "Visite au coeur des futures réserves des musées de Reims"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.