G.Chemla: des Maires de quartier et la présidence du Grand Reims.

« Plus proche, plus sûr » pourrait être le slogan de campagne de la liste menée par Gérard Chemla avec sa mesure phare: l’installation de « Maires de quartier ».

Ce mercredi, à l’occasion de la révélation de sa liste, l’avocat rémois a mis l’accent sur ces Maires « délégués » qui auront en charge une « spécialité, celle de leur quartier« . Ils seront 15 ou 16. Sept d’entre eux se sont présentés. Ils affirment ressentir dans leur quartier, à l’occasion de cette campagne, « une absence de proximité, de l’insécurité permanente » et avoir trouvé dans leur chef de file un projet « innovant, plus humaniste ». C’est avec cette installation de « Maires de quartier », que celui qui fut investi par LREM, entend transformer « les électeurs en acteurs de leur ville« . « Le plus important, c’est la sincérité pour ramener les électeurs vers la politique« .

En pratique, ces maires, qui devront habiter leur quartier, y consacreront le temps qu’il faut, « deux jours à deux jours et demi par semaine« . Ils auront leur autonomie mais leur première  mission sera « d’écouter et de faire remonter un projet plutôt qu’une problématique ». Ils s’appuieront sur les services et sur les adjoints thématiques. A ceux qui seraient sceptiques sur cette démarche, Gérard Chemla, sûr de lui, répond « peut-on vraiment continuer sans changer les données sur lesquelles on bosse ? les électeurs se désintéressent de la politique et on prend le risque de voir des listes extrémistes ou communautaristes gagner« .

Quant à la liste, elle a été déposée ce lundi. Sur les 61 colistiers, 41 n’ont pas d’appartenance politique, les 20 autres se revendiquent de LREM mais aussi de LR et du MODEM. Seuls trois membres de la liste ont une expérience (actuelle ou passée) d’élus: Marie-Noëlle Gabet et Jacques Cohen deux anciens adjoints d’Adeline Hazan et Aina Kuric la députée LREM de la Marne. La moyenne d’âge est de 46  ans.

En marge de cette présentation, Gérard Chemla a précisé sa position quant à la présidence du Grand Reims. « A ce stade, je n’envisage pas de ne pas postuler au Grand Reims. Pour moi, ce sont des fonctions qui vont ensemble » nous a t-il répondu.

Soyez le premier à commenter "G.Chemla: des Maires de quartier et la présidence du Grand Reims."

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.