Reims face à la crise sanitaire

Comme tout le territoire français, la Ville de Reims et le Grand Reims sont « confinés » depuis ce mardi 12 heures. Arnaud Robinet, le Maire de Reims et Catherine Vautrin, la présidente du Grand Reims ont fait cet après-midi le point des mesures qu’ils ont pris pour faire face à cette situation. Elles ont fait l’objet d’une information des chefs de file de l’opposition municipale.

L’ensemble des directions de la Ville et du Grand Reims met en place des mesures de précaution suite aux directives de confinement demandées par le Président de la République avec un seul objectif « garantir la sécurité des habitants face à l’épidémie de COVID-19« . Ces mesures se déclinent autour de plusieurs grandes problématiques parmi lesquelles:

L’ accueil des enfants de soignants dans les écoles

A Reims, l’accueil des enfants de soignants est organisé à compter du jeudi 19 mars dans 3 écoles: école Docteur ROUX, école Jean d’AULAN et école Martin PELLER. L’accueil des enfants sera assuré par l’éducation nationale et la collectivité mettra du personnel municipal à disposition pour l’encadrement de la pause du midi et le soir jusque 17 h 45. La caisse des écoles étant fermée, les parents devront prévoir le repas des enfants pour le midi.

Pour le Grand Reims, une école par pôle de proximité remplira le même rôle de 8 h 00 à 17 00 à partir de jeudi également

Par ailleurs, une pré-étude est en cours par la direction de la Jeunesse sur la faisabilité de mise en place d’un accueil périscolaire sur le site de Martin Peller le mercredi pour les enfants des soignants. Il permettrait l’accueil maximal de 4 groupes de 10 enfants soit 40 enfants au maximum. Ce dispositif ne pourrait être mis en place qu’à partir du mercredi 25 mars.

Les déchets et la propreté urbaine

Dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus Covid-19, les dispositifs de gestion des déchets sont fortement perturbés. Les collectes des ordures ménagères et des recyclables (bacs gris et bacs ou sacs jaunes) sont actuellement maintenues aux jours de collecte habituels. En cas de baisse des effectifs ou de fermeture des centres de traitement, une réduction de certains services sera mise en œuvre. Sont maintenues, pour l’instant, les collectes des conteneurs enterrés ordures ménagères et tri (pour les communes concernées, la collecte des conteneurs à verre. En revanche, la collecte des bornes textiles sera fortement réduite voir supprimée.
Les déchetteries du Grand Reims sont fermées à compter de ce mardi midi, La livraison des bacs est suspendue sauf équipements urgents en habitat collectif nécessaires à la salubrité publique, L’ensemble des opérations de sensibilisation au tri y compris la distribution de compost du 4 avril est annulé. Un accueil uniquement téléphonique est maintenu au 03.26.02.90.90 ou tri.info@grandreims.fr.

Les Marchés

Seuls les marchés alimentaires seront ouverts avec le respect des consignes des « gestes barrières ».

Etat civil et mariages 

Les mariages seront maintenus mais limités à 20 personnes (officiant et agents compris). L’état civil sera joignable par téléphone UNIQUEMENT pour les déclarations de naissances et de décès au 03.26.77.78.79. Les bureaux d’état civil à la maternité du CHU et à celle de la polyclinique COURLANCY de Bezannes restent ouverts.

Services publics

Tous les services au public sont fermés à compter du 17 mars. Il a été demandé aux agents de rester chez eux et de privilégier le télétravail. « Tout a été mis en place afin qu’ils ne soient pas pénalisés par cette situation de crise inédite » ont précisé le Maire et la Présidente du Grand Reims.

A noter également que les transports en commun du réseau CITURA s’adaptent à la demande et communiquent régulièrement sur les services en fonctionnement et que les parcs et jardins de la ville sont fermés depuis hier.

Enfin s’agissant du Conseil Municipal devant élire officiellement le Maire, il se tiendra vendredi à 15 heures à huis clos et sera retransmis en vidéo. Arnaud Robinet qui prendra, à cette occasion,  pour un second mandat la tête de l’exécutif rémois, considère comme une « aberration » d’avoir conservé,  dans le contexte actuel, cette disposition des textes qui prévoit que le conseil élisant le Maire se tient au plus tôt le vendredi et au plus tard le dimanche suivant le premier tour de scrutin si le conseil a été élu au complet.

Catherine Vautrin et Arnaud Robinet © refletsactuels.fr

Soyez le premier à commenter "Reims face à la crise sanitaire"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.