Décisions de crise en Champagne

« Nous n’avons pas encore de chiffres précis, mais on peut estimer que la baisse des ventes sur ces deux mois est de 80 %. Tous les lieux de consommation du champagne sont fermés.  » c’est ainsi que Maxime Toubart, le président du Syndicat général des vignerons évoquait la situation du Champagne en répondant aux questions de nos confrères de Vitisphère le 30 avril dernier. Face à une situation qui peut encore durer, les Vignerons (SGV) et Maisons de Champagne (UMC) ont pris des décisions inédites lors du bureau du comité Champagne réuni le 7 mai.

La première décision concerne le marché des bouteilles sur lattes et a pour objectif d’éviter les prix cassés en grande distribution. Ce marché est suspendu immédiatement et jusqu’au 8 juin.

La seconde décision porte sur les deux derniers paiements de la vendange 2019 prévus les 5 juin et 5 septembre. Si l’acheteur et le vendeur sont d’accord, ils pourront être reportés au 5 octobre 2020 et au 5 janvier 2021 sous réserve de dispositions financières particulières.

Quand au volume de récolte autorisé pour la vendange 2020, il devrait être connu fin juillet. Une baisse importante est évoquée (entre 30 et 40 % ?). Le rendement 2019 était de 10.200 kilos par hectare.  Mais que ce soit du côté des vignerons ou des maisons, il est trop tôt tôt pour en parler.

 

Photo@refletsactuels.fr

Soyez le premier à commenter "Décisions de crise en Champagne"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.