Le Grand Reims fait sa rentrée

Depuis l’annonce du Président de la République, le 13 avril, de sa décision de rouvrir progressivement les écoles, les équipes du Grand Reims se sont mises en ordre de bataille pour prévoir cette rentrée dans les meilleures conditions de sécurité sanitaire, en collaboration étroite avec les services de l’Education nationale.

Le Grand Reims a une compétence pour les écoles sur une partie du territoire qui exclut Reims et les communes de l’ancienne Reims Métropole. Depuis le début de la crise sanitaire, les services de la Communauté Urbaine se sont mobilisés pour offrir des conditions d’accueil aux enfants des personnels prioritaires mobilisés sur le front de la lutte contre l’épidémie : les enfants de soignants dans un premier temps, puis ceux des forces de sécurité, et des personnels des établissements médico-sociaux. Près de 70 enfants ont ainsi été accueillis pendant ces 8 semaines.

Suite aux concertations avec les Maires, et au regard du protocole sanitaire de 60 pages transmis par le Ministère de l’Education,  les services du Grand Reims et ceux de l’Education nationale ont décidé:

  • d’ouvrir l’ensemble des classes, de la Grande Section de maternelle jusqu’au CM2
  • de ne pas assurer de service périscolaire
  • d’assurer un service de restauration scolaire en plateaux-repas froids dès le 25 mai (jusqu’au 20 mai, les parents devront fournir des repas tirés du sac)

Conjointement avec les services de l’Education Nationale, un questionnaire (à retourner pour le 4 mai) avait été envoyé à l’ensemble des familles des 6 500 écoliers du Grand Reims. Environ 4 600 questionnaires ont été retournés (70% de retours des parents concernés). De l’analyse des réponses, il ressort que 1 816 enfants, soit 36,13%, seront présents ce jeudi 14 mai: 290 enfants en maternelle, soit 35,11% et 1 526 enfants en école élémentaires, soit 36,33%. Le questionnaire sera envoyé de nouveau à tous les parents, même ceux ayant refusé de remettre leur(s) enfant(s) à l’école à la fin du mois de mai, afin de réadapter l’accueil à partir du 2 juin.

La Présidente du Grand Reims Catherine Vautrin et la Vice-Présidente en charge du dossier Katia Beaujard rappellent les priorités de cette « rentrée »: garantir la sécurité sanitaire des enfants, des enseignants et des personnels. Pour cela, le protocole sanitaire a été appliqué à la lettre et un document rappelant l’ensemble des obligations a été transmis au Maire de la commune siège et au Directeur de chaque école. Il contient 5 principes généraux : le maintien de la distanciation physique, l’application des gestes barrière, la limitation du brassage des élèves, l’assurance d’un nettoyage quotidien et d’une désinfection des locaux et matériels et, enfin, l’information, la communication et la formation.

S’agissant de l’accueil des enfants de personnels prioritaires, les choses sont désormais claires depuis le décret  du 11 mai et les échanges  avec le Préfet et le directeur académique des services de l’Éducation nationale. Il concernera :

  • les enfants  des soignants au sens large
  • les enfants  des forces de sécurité
  • les enfants des enseignants, personnels travaillant dans les écoles
  • Les enfants porteurs de handicap
  • Les enfants issus de familles monoparentales

Ces enfants seront accueillis dans leur école d’origine et dans la mesure du possible, dans leur classe d’origine. Pour autant, l’Education nationale n’assurera pas forcément les enseignements en présentiel sur les quatre jours. Selon les écoles, la situation pourra varier. Dans tous les cas, les enfants prioritaires de ces classes seront accueillis soit par un enseignant dédié et dispensé de travail en distanciel, soit par des agents de la Communauté urbaine en mode garderie. Cet accueil (les jours où il n’y a pas classe) se fera à compter du 18 mai selon les horaires de classe. Suivant les besoins et les moyens mobilisables, les horaires de cet accueil pourraient être élargis. Concernant le mercredi, l’accueil de ces enfants sera assuré par des agents de la Communauté urbaine en mode garderie, de 8 h 00 à 18 h00, à compter du mercredi 20 mai. Pour les Petites Sections et Moyennes Sections de maternelle qui ne sont, à ce jour, pas concernées par la reprise de l’école, le Grand Reims va mettre en place le même système que celui mis en œuvre lors du confinement, à savoir, l’ouverture d’un accueil dans chacun des huit pôles territoriaux, de 8 h à 18 h. Les enfants seront accueillis, par groupe de 10, à partir du 18 mai.

Malgré « une matière constamment évolutive« , le Grand Reims est « en ordre de marche. Pas un seul parent du Grand Reims ne se retrouvera sans solution, qu’elle soit scolaire ou périscolaire » affirme Catherine Vautrin. La Présidente et la Vice-présidente, soulignent la très grande disponibilité du directeur des services académiques pour gérer ce dossier. Mais à la question sur l’évolution de la doctrine gouvernementale en la matière jusqu’au 2 juin « peut-il y avoir une mauvaise surprise ?« , « Oui, peut-être! on ne sait pas…  » répond, prudente,  Katia Beaujard qui est aussi Maire d’Hermonville.

 

Quelques chiffres :

Nombre total d’élèves : 6 576 dont 2 376 en maternelles et 4 200 en élémentaires
Nombre d’écoles : 88 écoles réparties sur 63 sites : 42 écoles maternelles et 48 élémentaires
Salles de classes : nombre total de salles de classe : 285
Restauration scolaire : 12 écoles sans cantine, 76 écoles avec cantine

Photo Katia Beaujard, VP Grand Reims et Catherine Vautrin Présidente Grand Reims au point presse le 12 mai 2020@refletsactuels.fr mai 2020

Soyez le premier à commenter "Le Grand Reims fait sa rentrée"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.