Reims lance son bibliodrive

Dans le contexte du COVID-19 et pour restreindre au maximum la durée des échanges de visu avec les usagers, le réseau des médiathèques et bibliothèques de la ville de Reims a dû adapter son organisation. Ce lundi, les équipes des médiathèques et bibliothèques de la ville de Reims donnent rendez-vous au public sur bm-reims.fr. Au programme : un mode de réservation de documents inédit ou un service de bibliodrive et la possibilité de tester une inscription gratuite, valable du 25 mai au 1er septembre.

Le concept est comparable aux divers services de drive qui se sont développés pendant le confinement. Sur bm-reims.fr, chaque abonné∙e utilise son identifiant et son mot de passe pour réserver les documents qui l’intéressent et choisir la médiathèque de retrait. L’usager est averti par SMS lorsque sa commande est prête, soit trois jours ouvrés maximum après la réservation. Il dispose alors de 5 jours pour venir la retirer, du mardi au samedi, de 14 h à 18 h. Rendez-vous à partir du jeudi 28 mai pour le bibliodrive de la médiathèque Jean-Falala et, à partir du mardi 2 juin, pour ceux des médiathèques Croix-Rouge et Laon-Zola. Chacun∙e doit apporter sa carte d’abonné∙e et un sac. Pour ceux qui ne savent pas quoi choisir, les bibliothécaires peuvent préparer sur demande un lot thématique : polar, BD, jeunesse, etc. ! Il est possible d’emprunter des documents sans avoir restitué les emprunts datant d’avant le confinement.

Si le réseau de lecture publique a rallongé les délais de retour pour les documents jusqu’au 1er septembre pour les documents empruntés avant le confinement, sans pénalité, l’usager peut à nouveau restituer à tout instant ses emprunts dans les médiathèques Jean-Falala, Croix-Rouge et Laon-Zola, par les trappes de retour. A savoir, tous les documents restitués étant placés en quarantaine pendant 10 jours, il est inutile de les désinfecter à domicile.

 

Les bibliothèques de Reims en chiffres:

500 000 livres, 40 000 CD, 28 000 DVD, 13 000 partitions.

Une offre numérique très large: vidéo à la demande (documentaires, films et séries), la Philharmonie à la demande (plus de 60 000 ressources en ligne issues des activités de la Cité de la musique – Philharmonie de Paris), autoformation (code de la route, langues étrangères, orthographe…), presse en ligne (des centaines de magazines et journaux provenant de plus de 100 pays et en 60 langues), des livres numériques (romans, polars, classiques…)

Une inscription gratuite du 25 mai au 1er septembre sur bm-reims.fr

Photo © R. Kiezer-Coll.ADT Marne

Soyez le premier à commenter "Reims lance son bibliodrive"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.