Malgré le contexte actuel, NEOMA poursuit son développement

NEOMA « maintient le cap stratégique tout en s’adaptant en permanence » affirme Delphine Manceau. Dans un point presse ce jeudi, la Directrice Générale de la Business School, a présenté le bilan de cette année particulière qui se situe à mi-parcours du plan stratégique 2018-2022.

Les réponses à la crise sanitaire

Attractivité des programmes, hybridité des enseignements, lancement du premier campus virtuel en Europe… l’Ecole multiplie les réponses adaptées à un environnement inédit.  Pour la rentrée 2020, NEOMA avait misé sur l’hybridation. L’Ecole avait fait, pour cette rentrée marquée par la crise sanitaire, le choix d’un modèle à la fois hybride et flexible, construit autour de 60% de cours en présentiel et 40% en distanciel . Au moment du reconfinement, le basculement des enseignements en 100% distanciel a été instantanément opéré dans un format de classes virtuelles, animées en direct par le professeur. Les services clés – programmes, carrières, incubateurs, international, bibliothèques, etc. – ont également été déployés en ligne tout comme des cafés virtuels. « Nous avons toutefois choisi de maintenir une permanence physique de ces services sur nos campus pour répondre aux besoins de certains étudiants de maintenir le lien avec nos équipes, toujours en respectant scrupuleusement les règles sanitaires en vigueur».

Parallèlement, l’Ecole s’est attachée à garantir le départ à l’international pour les étudiants désireux de maintenir leur échange académique en septembre dernier. « Notre parti-pris sur ce point est clair : préserver les possibilités de départ autant que possible tout en laissant aux étudiants le choix de partir ou non ». Ainsi, plus de 700 étudiants ont pu partir en septembre suivre leur semestre à l’étranger, majoritairement en Europe.

La crise est un accélérateur de la transformation digitale qui est au cœur du plan stratégique de l’école. La rentrée a vu l’ouverture d’un quatrième campus, 100% numérique, développé en partenariat avec Laval Virtual, expert international des technologies virtuelles. « Notre objectif avec ce nouvel espace d’apprentissage virtuel est de permettre l’interaction et l’ambiance d’un vrai campus pour garantir une expérience académique la plus riche possible, même à distance ». Accessible 24h/24 et 7j/7, ce nouvel environnement virtuel rassemble les espaces et les usages traditionnels d’un campus physique, faisant de NEOMA la première Ecole en Europe et la seconde dans le monde, après l’université de Stanford (Californie), à déployer cette innovation. A ce jour, près de 800 étudiants ont d’ores et déjà suivi des cours et participé à des événements sur ce nouveau campus.

Delphine Manceau se réjouit aussi que la communauté NEOMA se soit mobilisée fortement face à la situation au service des membres de la famille NEOMA, comme plus globalement de la société. Plusieurs dispositifs sont déployés « par la communauté pour la communauté », avec en ligne de mire le maintien du bien-être et de la santé des étudiants. Par ailleurs, les initiatives se multiplient pour accompagner la société face aux nouveaux défis liés à la crise sanitaire et économique: un engagement fort des startups pour répondre aux besoins identifiés pendant la crise- comme Foodact qui permet aux producteurs, restaurateurs et commerçants alimentaires de vendre leurs produits à déstocker ou invendu, une mobilisation accrue des enseignants-chercheurs, avec la publication de plus de 60 éclairages dans les media locaux, nationaux et internationaux, pour décrypter un contexte jusqu’alors inédit et ses impacts.

Une dynamique de croissance maintenue

La dynamique de croissance de l’Ecole se poursuit avec plusieurs indicateurs clés la confortant dans son attractivité et ses choix stratégiques :

· Des concours 2020 réussis, avec des objectifs de recrutement atteints voire dépassés, tout en maintenant la forte sélectivité qui fait la réputation de l’Ecole ;

· Le recrutement de 20 nouveaux professeurs internationaux, marqueur fort de l’attractivité de l’Ecole sur une scène académique internationale fortement concurrentielle ;

· Le lancement avec succès de 8 nouveaux programmes sur le campus de Reims, illustrant la volonté de NEOMA de faire de ses campus en région de vrais leviers de développement ;

· Des reconnaissances extérieures qui saluent la dynamique et l’excellence de l’Ecole telles que la position de l’Ecole dans le Top 5 français du classement Master in Management du Financial Times, sa ré-accréditation AMBA pour 5 ans et le prix AACSB « Innovation that inspires » pour le dispositif « Entrepreneurs sans Frontières ».

Par ailleurs, l’ancrage territorial figurant au cœur du plan stratégique de l’Ecole, plusieurs partenariats sur le territoire continuent de se nouer avec les collectivités locales, les acteurs académiques et le tissu économique. Ces synergies se déclinent notamment au travers de la formation aux entreprises (Crédit Agricole Nord Est, BPI France Université Grand Est, Enedis, etc.) et de l’enseignement (partenariat TEMA / UTT / Y SCHOOL, lancement de l’Ecole Doctorale avec l’URCA).

Malgré cette situation inédite, le bilan du plan stratégique à mi-parcours est « positif et encourageant« , insiste Delphine Manceau. « Il faut poursuivre le cap initié il y a deux ans pour mener à bien plusieurs autres projets majeurs qui sont toujours en cours de déploiement et notamment la ré-accréditation AACSB, indispensable pour continuer à rayonner sur la scène académique internationale ». Sur les projets immobiliers de Reims «  cela avance mais rien de nouveau à annoncer ! » . On n’en saura pas plus.

Répondant à une question sur les stages et le premier emploi des diplômés, Delphine Manceau s’est dite préoccupée par la situation des jeunes dans cette période et réaffirme l’indispensable formation en présentiel . Ecoutez sa réponse dans cet extrait.

 

Vidéo ©refletsactuels.fr

#Reims #NEOMA

Soyez le premier à commenter "Malgré le contexte actuel, NEOMA poursuit son développement"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.