La différenciation d’Invest in Reims

Jean-Yves Heyer, ses collaborateurs, ses ambassadeurs et ses experts réalisent en 2020 leur meilleure année, avec 34 implantations et 1 200 emplois accompagnés. Invest in Reims, une agence, présidée par Catherine Vautrin, aux services gratuits et à la stratégie aussi atypique qu’exemplaire, portée par ses créateurs et financeurs, le Grand Reims et la Chambre de Commerce de la Marne. Explications.

Une stratégie remarquable et remarquée

Le Trophée d’Or 2020 de la stratégie d’attractivité du territoire la plus innovante, remis récemment par le SIATI, Sommet Immobilier, Aménagement des Territoires et Innovation, résume assez bien la politique de différenciation d’Invest in Reims, expliqué par Jean-Yves Heyer, son Directeur général : « Notre stratégie est bâtie sur l’humain et la réactivité de notre réseau de 430 ambassadeurs qui pèsent 1 000 Mds€ de chiffre d’affaires ». Des marques, des grands noms et des grands entrepreneurs associés à Reims. Ce co-branding précurseur est encore envié par bien d’autres agences de développement en France.

La prospection exogène comme unique mission, voilà le cœur de métier de cette petite agence par la taille (six collaborateurs et 1,1 M€ de budget) mais fort habile dans le maintien du cap. « Je ne crois pas au gros paquebot » précise son Directeur Général . Être une petite structure n’empêche nullement d’arriver à bon port grâce à une disponibilité affichée et assumée et une réponse apportée à toute demande en 24 heures.

La résilience et la réactivité

Pour cela, il faut avoir, précise Jean-Yves Heyer, les qualités d’un marathonien et d’un sprinter à la fois, parce que l’on peut passer des années à courir après un dossier et devoir faire très vite entre la détection et la réalisation d’une implantation, donc : « Dans ce métier, n’être ni gros ni gras, dans un marché de niches dans lequel les micro teams font leurs preuves »

L’aboutissement du dossier VOS, Venture Orbital Systems, société qui veut devenir le premier lanceur au monde de nano-satellites, avec un projet rémois à terme de 74 M€ d’investissement et d’une centaine de salariés, explique à la fois la souplesse d’Invest in Reims et le lobbying gagnant de son réseau d’experts de terrain : « L’implantation d’une société dans le spatial est une première à Reims. En 50 jours, nous avons mobilisé des fonds, des locaux, des partenaires industriels dans la fabrication des lanceurs, des câbles ou des moteurs, nous avons facilité l’intégration à Reims de 14 personnes basées à Paris. Quand il faut en moyenne 450 contacts pour implanter une société, la notion de réseau est loin d’être une obsession ».

Gagner en s’installant à Reims

Les projets d’implantation optent pour les bassins d’emploi, l’Arc Atlantique et le littoral méditerranéen (50% des implantations), ou encore les grandes métropoles comme Paris et Lyon (30%). Le Grand Reims n’est pas une métropole de 400 000 habitants, spontanément listée par les porteurs de projets. Pour le Directeur Général d’Invest in Reims : « Les entreprises apprécient les économies réalisables que leur présente Invest in Reims, encore plus aujourd’hui qu’auparavant. Une crise est souvent porteuse d’opportunités et nous sommes des pourvoyeurs de solutions. Nous aurons peut-être, par la suite, moins de projets, mais vraisemblablement encore plus de bons projets ».

 

Avec Invest in Reims, Papernest a choisi d’implanter son second site français à Reims, avec 130 emplois (CDI) à la clé dès janvier 2021.

Benoit Fabre Directeur général de Papernest

Benoit Fabre, co fondateur et Directeur Général de papernest.© Invest in Reims

Spécialisée dans la simplification des démarches administratives liées au déménagement, cette jeune entreprise crée en 2015, offre la souscription et la résiliation des contrats d’énergie, d’internet, d’assurance ou encore la redirection de courrier vers la nouvelle adresse de l’utilisateur. Elle est rémunéré directement par les fournisseurs. Après son implantation, elle s’est rapidement développée en Espagne à Barcelone puis en Italie puis au Royaume-Uni cette année. Début 2020, papernest a intègré la première édition du FT120 (French tech 120). Ce label du gouvernement français a été créé pour mettre en avant les startups les plus matures et en hyper-croissance, pour les aider à devenir des champions européens et contribuer à la dynamique de l’emploi en France.

Pour faire le choix de Reims, papernest a compté sur l’accompagnement d’Invest in Reims pour faciliter son installation.  « La région champenoise incarne un ancrage territorial pour la startup dotée d’une dimension cosmopolite de par son expansion à l’international » explique l’agence. “ Nous avons découvert un pôle économique d’excellence où il fait bon vivre, à proximité de notre siège parisien, avec un vivier de talents opérationnels et des acteurs réactifs comme pôle emploi, l’université et la région.” analyse, de son côté, Benoit Fabre, co fondateur et Directeur Général de papernest.

 

Photo: Arnaud Robinet, Jean-Yves Heyer et Jean Paul Pageau lors d’une soirée des ambassadeurs Invest in Reims © Fred Laurès

Soyez le premier à commenter "La différenciation d’Invest in Reims"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.