Biodiversité : Ruinart s’engage dans son vignoble de Taissy près de Reims

A l’occasion de la journée internationale de la forêt, ce 21 mars 2021, Ruinart a dévoilé un projet pilote en faveur de la biodiversité dans son vignoble historique de Taissy.

Depuis de nombreuses années déjà, la Maison Ruinart s’engage dans la protection de l’environnement et notamment dans la lutte contre le changement climatique. Dans le vignoble, labellisé Haute Valeur Environnementale et Viticulture Durable en Champagne depuis 2014, la Maison poursuit ses actions en faveur des sols vivants. Elle va consacrer la totalité des 40 hectares du vignoble historique de Taissy à un projet pilote en faveur de la biodiversité, mené avec Reforest’Action. L’initiative se distingue par sa taille et son approche globale. Elle témoigne de la volonté de développer cette démarche dans les années à venir et de la partager plus largement à l’échelle champenoise.

« Il est urgent de multiplier les actions pour promouvoir la biodiversité et lutter contre le changement climatique en Champagne. Ce projet est l’une des solutions les plus accessibles et efficaces.» explique Frédéric Dufour, Président de Ruinart. L’ambitieux projet pilote de Taissy en faveur de la biodiversité sera conduit en s’appuyant sur la vitiforesterie, c’est à dire  l’application des techniques d’agroforesterie à la vigne. Une approche globale qui est facilitée par la proximité de la zone forestière existante du Fort de Montbré. L’agroforesterie désigne « les pratiques, nouvelles ou historiques, associant arbres, cultures et-ou animaux sur une même parcelle agricole, en bordure ou en plein champ« . La première étape, lancée ce mois-ci, consiste à planter des haies périphériques. Viendront ensuite des haies intraparcellaires et des îlots destinés à morceler la parcelle avec un maillage complet sans pression excessive sur le vignoble et sa conduite. « Nous souhaitons régénérer les sols, faire revenir la faune et flore sur cette parcelle, grâce à ces pratiques de vitiforesterie qui nous permettent de rétablir des corridors écologiques au sein du vignoble historique de Taissy.» précise Frédéric Panaïotis, le Chef de caves de la Maison.

Entre 2021 et 2022, plus de 14 000 arbres et arbustes vont être plantés, répartis en 4,4 km de haies et 800 m2 d’îlots. Les essences de bois locaux ont été privilégiées pour améliorer fortement la biodiversité et offrir des habitats à la faune utile à la culture de la vigne (coccinelles, chrysopes, oiseaux, chauve-souris). On peut citer le charme, l’aubépine, le cornouiller, le viorne, le saule marsault, le sorbier, le fusain, l’hêtre, le tilleul. Le projet permet également de restaurer sur le plan paysager l’harmonie et la naturalité du vignoble champenois avec sa fragmentation et ses haies, tel qu’il pouvait exister il y a trois générations.

 

Photo © Communication Ruinart

Soyez le premier à commenter "Biodiversité : Ruinart s’engage dans son vignoble de Taissy près de Reims"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.