Immobilier: les Parisiens achètent à Reims

Depuis le début de la crise sanitaire, le constat se confirme de jour en jour. Les parisiens quittent Paris. Le nombre de transactions immobilières dans la capitale chute. Effet du confinement et de la généralisation du télétravail, les franciliens recherchent des maisons et des espaces verts. Les villes à deux heures de Paris semblent avoir la côte. Reims profite-t-elle de cette tendance ?

refletsactuels.fr a posé la question à Claire Waïda, dirigeante de l’agence éponyme installée rue Chanzy, à deux pas de la cathédrale. Ce n’est pas une enquête. C’est simplement la vision d’une professionnelle de l’immobilier implantée depuis longtemps dans la Cité des Sacres

« Les parisiens ont déjà acheté à Reims » c’est un fait, un constat, nous répond-elle ! Reims profite de l’effet des périodes de confinement et, enfin plus de dix ans après, de l’effet TGV. Reims reste plus abordable que n’importe quel quartier de Paris mais les acquéreurs ont besoin d’être à Paris au moins un jour par semaine. Le centre proche de la gare et du Boulingrin est très demandé.  Ces « nouveaux rémois » recherchent des appartements avec terrasse ou des maisons avec petit jardin. Dans ce secteur, les biens sont rares. Les prix se tiennent en raison de la rareté. L’observatoire du site seloger.fr note, d’ailleurs, pour Reims une hausse de 9.1 % en février 2021 ( vs 2020) des prix d’appartements dans l’ancien.

« En 26 ans d’expérience d’agent immobilier, je n’ai jamais connu une pénurie aussi longue de biens en vente sur le marché » avoue Claire Waïda.

Soyez le premier à commenter "Immobilier: les Parisiens achètent à Reims"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.