Champagne FM: un nouveau cap dans ses nouveaux studios

Thierry Steiner, le directeur général délégué de Champagne FM est « soulagé ». Le déménagement des studios, une opération technique complexe, s’est bien passé. La radio régionale a rejoint depuis quelques jours la « Rossel Factory », le pôle média du groupe de presse où est installé, à Reims, l’Union. Trente ans après son démarrage, elle entame une nouvelle et grande étape.

Champagne FM compte, depuis de nombreuses années, parmi les principales radios de la région, rivalisant même avec l’historique RTL pour la première place. Comme beaucoup de ses consœurs dans d’autres régions françaises, c’est une solide entreprise, désormais filiale d’un groupe de presse, au même titre que le quotidien régional et que deux autres radios Contact FM basée à Lille et sa déclinaison marnaise et RDL, une radio locale implantée sur le Pas de Calais.

118 000 auditeurs chaque jour, 420 000 chaque semaine écoutent leur programme favori sur l’un des quinze émetteurs répartis sur cinq départements (Haute-Marne, Marne, Ardennes, Aisne). Thierry Steiner espère que l’appel à candidatures lancé par le CSA (Conseil Supérieur de l’Audiovisuel) lui permettra d’améliorer encore cette couverture. Une vingtaine de salariés travaillent pour la radio dont six animateurs et quatre journalistes. Les « commerciaux » gèrent la publicité locale (60% du chiffre d’affaires). La publicité nationale est, quant à elle, confiée à TF1 publicité.

Champagne FM est donc désormais installée au rez-de-chaussée de ce bâtiment qui prolonge le centre d’impression du journal, dans la zone Colbert à Reims. A droite, un bel auditorium pour accueillir notamment les rencontres avec les artistes, une spécialité de Champagne FM. A  gauche, les bureaux, trois cabines de production et deux studios prêts pour l’image et la vidéo Au dessus, la rédaction du journal. Car c’est bien ce rapprochement avec la presse écrite régionale qui est au cœur de la stratégie de Champagne FM avec ce déménagement, comme l’explique, dans cette interview vidéo, celui qui est arrivé en 2019 à Reims, fort de très nombreuses années d’expérience dans les locales de Radio France ou dans les radios du Groupe Lagardère (Europe1, RFM et Europe 2). Ces nouveaux studios sont conçus pour faire de l’image, de la vidéo et développer des projets en commun avec les équipes de la presse quotidienne. « L’idée est bien d’aller vers tous les publics sur tous les supports et d’apporter un contenu éditorial fort qui s’appuie sur le local que ce soit avec les équipes de journalistes de Champagne ou de l’Union. Notre force, notre valeur ajoutée, c’est le local« .

 

vidéo © refletsactuels.fr

 

 

 

 

Soyez le premier à commenter "Champagne FM: un nouveau cap dans ses nouveaux studios"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.