Tourisme: Reims en ordre de bataille

« On veut devenir une destination tendance et figurer dans les dix premières destinations françaises« : c’est l’objectif assigné à l’Office de Tourisme du Grand Reims (OTGR) par Catherine Vautrin sa Présidente. Après une année 2020 particulièrement difficile, un plan d’action ambitieux est mis en place pour retrouver le chemin de la croissance dans ce secteur, si stratégique pour le territoire, du tourisme.

Les premiers chiffres sont encourageants et les professionnels semblent « contents ». Les deux sites d’accueil et d’information (Rue Libergier et le Trésor) sont réouverts depuis le 12 mai et  4010 visiteurs ont été comptabilisés par l’OTGR dont 1549 pour le week-end de l’Ascension et 1569 pour celui de Pentecôte avec une forte dominante de l’Ile de France (57%) et des Hauts de France. A noter les interrogations qui reviennent le plus souvent: la réassurance sur les ouvertures des sites de visite, les restaurants ouverts et ceux qui pratiquent la vente à emporter, la recherche de logements pour les visites familiales et, pour les parisiens, des prises de renseignement avant un retour plus long.

Le plan de relance concocté par les équipes de Philippe Verger, le Directeur général de l’Office, comporte trois volets:

La reprise de l’opération « Pour un été royal: Champagne !« . Cette opération lancée l’an dernier après le premier confinement avait valu à la Cité des Sacres une incroyable couverture médiatique. Une réussite pour accroître la notoriété et mettre en lumière la qualité de l’accueil de la destination. Cette année , encore, en passant « deux jours à Reims, on vous offre le Champagne ! » : du 15 juillet au 30 septembre, 3 000 bouteilles seront offertes dans le cadre de ce dispositif qui « touche tous les publics » insiste-t-on à l’Office. Le principe est simple: 2 nuits à l’hôtel, 1 restaurant et 1 activité touristique = 1 bouteille de Champagne offerte

Deuxième volet: la création de l’opération « pique-niques en Champagne ». Celle-ci part d’un constat: si nos paysages sont beaux, ils n’offrent que peu d’espaces de restauration. Or la tendance est au tourisme vert et au dépaysement à deux pas de chez soi. Les « pique-niques » ont donc le vent en poupe ! Depuis plus d’un an, la vente à emporter se développe. Le pique-nique se conjugue avec cette nouvelle offre de restauration.

Les équipes de l’Office, en lien avec l’Agence départementale du Tourisme (ADT), ont donc repéré  » 75 « spots » à pique-niques. Certains sont des lieux connus, d’autres moins. 17 seront des » totems »  et serviront d’emblèmes visuels de l’opération. 58 plus insolites seront à découvrir via des cartes postales à collectionner. Elles seront disponibles chez les restaurateurs participant. Dans cette interview vidéo, Alexandre Bariteaud, le Directeur Marketing et commercial de l’Office de Tourisme, explique la genèse et l’ambition de ces « pique-niques en Champagne » qui permettent aux « locaux » de découvrir des lieux insolites, et pour les visiteurs de les inciter à voyager chez nous plus longtemps. L’opération, qui sera lancée à la mi-juin, a son propre site www.piqueniquesenchampagne.fr.

Enfin, troisième volet, le week-ends d’été au Phare de Verzenay. Chaque week-end des mois de juillet et août, le Phare de Verzenay proposera un programme d’animations dans le jardin du phare (qui  vient de recevoir la « Victoire Argent » des Victoires du Paysage 2020). Musique, théâtre et cirque le samedi, pique-nique le dimanche midi et « apéro-phare », toujours en musique, le dimanche de 18 à 20 heures.

Si, comme l’a dit cette semaine le Président de la République: « les vacances, cette année c’est en France« , les responsables  du tourisme du Grand Reims préciseraient bien volontiers « c’est à Reims » dont ils veulent faire, avec ce plan de relance, une « destination désirable et instagramable« .

 

Soyez le premier à commenter "Tourisme: Reims en ordre de bataille"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.