Marne et Reims : le tourisme repart mais…

L’ ADT (Agence de Développement Touristique) de la Marne a présenté à l’occasion de la foire de Châlons le baromètre de la saison touristique 2021 pour le département. L’ Office de Tourisme du Grand Reims en a fait de même peu après. Ces chiffres, qui portent sur l’essentiel de la période estivale, montre que 2021 est mieux que 2020 mais encore en dessous de 2019.

Dans la Marne

Ainsi, malgré une baisse des clientèles étrangères, la fréquentation est en hausse de mai à août inclus de 13.5% mais encore moindre qu’en 2019 (-18.9%). En revanche, si juillet est bon vs 2020 (+12.7%), le mois d’août est médiocre (-11.5%). Des chiffres établis à partir des données fournies par Orange Data Services et basés sur les connexions téléphoniques sur le territoire marnais. Dans le top 5 des pays d’origine pour les « nuitées étrangères » entre mai et août 2021,  la Belgique partage la 1ère marche du podium avec les Pays-Bas (16.8 %) suivi de près par l’Allemagne (14.1%) loin devant le Royaume Uni (5.6%) et l’Espagne (5.3%). A noter qu’en juillet & août, les touristes américains semblent revenir.
Sans surprise, le nombre d’hébergements locatifs ouverts à la réservation (meublés et chambre d’hôtes) a progressé de manière constante depuis 2019. Le volume de nuitées en 2021 (hors mois d’août, chiffre non encore disponible) progresse ainsi de 45 % par rapport à 2020 et de 14.4 % par rapport à 2019 (année de référence). On note également , suivant les données d’AIRDNA qui analyse les marchés d’Airbnb & Homeaway, un revenu par chambre en forte augmentation, signe d’une « premiumisation » de l’offre.
Les neuf offices de tourisme du département ont, de leur côté, comptabilisé dans leurs locaux 121 200 visiteurs ( ils étaient 95 600 en 2020 et 258 000 en 2019).

Sur le Grand Reims

Les tendances sont les mêmes et elles sont résumées par la Présidente du Grand Reims  simplement:   » 2021, ce n’est pas 2019, c’est mieux que 2020 et la saison est sauvée par la clientèle française« . Catherine Vautrin qui préside également l’office de tourisme note que cette « clientèle d’hyperproximité » représente 68 % de la fréquentation et se félicite du succès des opérations menées sur le territoire comme la bouteille de Champagne offerte ou l’été au Phare de Verzenay. Ces offres et celles qui vont être lancées s’insèrent dans le volet « Tourisme » du projet de territoire et l’ambition des élus de voir figurer Reims dans le « Top Ten » des destinations touristiques françaises à l’horizon 2025.

A noter que la Cathédrale de Reims a accueilli 357 000 visiteurs en 2021 contre 261 000 visiteurs en 2020.

Photos: Phare de Verzenay @refletsactuels.fr

Soyez le premier à commenter "Marne et Reims : le tourisme repart mais…"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.