Rentrée universitaire en mode « normal » à Reims

Depuis le 1er septembre 2021, le fonctionnement de l’université est de nouveau en mode « normal» avec le retour de l’ensemble des personnels et des étudiants sur sites en présentiel à temps complet. L’impact financier de la crise COVID 19 aura été de 4,3 millions d’€, soit + de 2% du budget global, c’est ce qu’ a indiqué le Président de l’URCA, Guillaume Gellé, lors de sa conférence de presse ce mardi au cours de laquelle il a également passé en revue les grands dossiers en cours.

Les effectifs étudiants

Aujourd’hui, les estimations laissent apparaître une très légère hausse de 1% des effectifs étudiants. L’Université compterait 29 099 inscrits en 2021/2022 pour 28779  en 2020/2021. Par composante : La hausse en médecine (18%)  s’explique notamment par la réforme de la santé et la mise en place de la licence science pour la santé. La hausse (6%) à l’ESIReims (Ecole nationale Supérieure d’Ingénieurs) s’explique par l’ouverture de la 2 ème année d’ingénieur en génie urbain et aménagement et de la 2 ème année de la prépa intégrée. La hausse (16%) à l’INSPE ( Institut national supérieur du professorat et de l’éducation)  s’explique par une forte demande et la mise en place de la réforme (concours en M2). Sur l’ensemble des effectifs et des sites, on observe une stabilité sur Reims, Troyes et Chaumont et une augmentation de l’effectif sur Chalons (4%) et Charleville (2%)

Les nouvelles formations

Parmi elles, la classe Talents avec Sciences Po est mise en place. Il s’agit d’ un parcours de préparation d’un an, individuel et personnalisé pour accéder à la haute fonction publique d’État, territoriale ou de la santé. Les étudiants lauréats recevront un certificat (délivré par Sciences Po) et un diplôme universitaire (délivré par l’université partenaire du territoire concerné) à l’issue de la formation.

La Recherche

Deux grand projets structurants sont actuellement mis en place : AEROLAB et l’Institut d’ intelligence artificielle en Santé qui sera prochainement inauguré. L’université poursuit également le développement de chaires de professeurs junior avec une chaire autour des sciences de l’atmosphère et du cycle du carbone (chaire Atmosfere) et la chaire autour des matériaux biosourcés éco-conçus et multifonctionnels

Les grands projets

Concernant l’immobilier, l’URCA confirme ses règles fondamentales que sont, notamment,  la dynamisation de la vie de campus, l’amélioration de la qualité de vie dans le cadre d’une démarche de développement durable, l’adoption des nombreux outils d’enseignement, grâce notamment aux usages du numérique ou encore l’optimisation des surfaces et maîtrise accrue des énergies. Les bâtiments répondront aux nouvelles pratiques d’enseignement et aux attentes de la communauté universitaire en termes de services et de cadre de vie. Des espaces dédiés à la vie étudiante seront développés dans chaque campus et offriront une mixité d’usages et de services.
Sur Reims, dans le quartier Croix-Rouge, le nouveau siège de l’université est ouvert  depuis avril. Sur 4 316 m², il permet le regroupement des services centraux sur un même lieu et l’abandon à moyen terme de tous les bâtiments en location. Ce bâtiment regroupe environ 200 personnes, initialement réparties sur plusieurs sites éloignés.

Toujours sur Croix-Rouge, au centre du campus, « PYXIS » accueille depuis fin 2020 les services dédiés aux étudiants, en leur proposant notamment des espaces de co-working, un incubateur ou de l’accompagnement dans leur cursus universitaire ou dans l’élaboration de leur projet professionnel. Le bâtiment accueillera les services de la direction des études et de la vie universitaire (DEVU), de la Formation Professionnelle de l’apprentissage (DFPA), de l’entrepreneuriat étudiant (Créativ Labz) et du service universitaire d’action culturelle (SUAC). Le coût de l’opération s’élève à 2,4 M€ pour une surface de 910 m² de plancher.

A l’est de la ville, sur le campus du Moulin de la Housse, un bâtiment de 3 800 m² sera dédié aux agro sciences, à l’environnement, aux biotechnologies, à la bioéconomie et des sciences du numérique. Il sera définitivement disponible début 2025. Le coût de l’opération est estimé à 22M€ (financé pour 10,2M€ par le Grand Est, 8,8M€ par le FEDER et 3M€ par le Grand Reims).

Le site dédié à la santé accueillera, en plus des UFRs de Médecine et de Pharmacie, l’UFR d’Odontologie. Le but est de constituer un pôle de haut niveau dans le domaine de la Santé à l’ouest de la région Grand-Est. Les travaux ont été lancés le 29 mars 2021

 

Un nouveau directeur général des services

Etienne Desmet a été nommé directeur général des services de l’université de Reims Champagne-Ardenne. Il a pris ses fonctions le 13 septembre 2021.

Titulaire d’un Executive Doctorate in Public Affairs de l’Université Paris-Dauphine PSL et du MBA de la Columbia Business School à New York, il est également diplômé de l’École Supérieure de Commerce de Paris. Après avoir exercé des responsabilités dans le domaine des RH et du marketing au sein des groupes Nestlé-Rowntree et Smithkline-Beecham, il rejoint la Reims Management School en tant que professeur de management, puis directeur de la pédagogie du Groupe. Il a été ensuite directeur général d’un cabinet de conseil en recrutement et RH avant de prendre début 2004 la direction des ressources humaines de la Communauté d’Agglomération de Nice Côte d’Azur. En décembre 2008, il devient directeur général adjoint de Versailles (Ville et Communauté d’agglomération) en charge des ressources humaines, des systèmes d’information, du contrôle de gestion, des affaires culturelles, des sports et des services liés à la citoyenneté. De janvier 2013 à février 2016, il est directeur général des services de l’université Paris-Dauphine PSL. Il rejoint en mars 2016 ESCP Europe comme Secrétaire Général et Directeur Général Adjoint en charge particulièrement des grandes opérations de transformation. Depuis 2020, il dirigeait un cabinet de conseil en management. Marié et père de 3 enfants, auditeur de l’IHEDN (promotion Richelieu), il est officier des Palmes académiques.

Illustration siège de l’URCA U©Ameller-Dubois

Soyez le premier à commenter "Rentrée universitaire en mode « normal » à Reims"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.