Le Grand Reims veut gagner la bataille de l’attractivité

Le Grand Reims a décidé d’adopter une nouvelle stratégie d’attractivité et de marketing territorial transversaux pour faire de l’agglomération rémoise, à l’instar d’autres grandes métropoles, un territoire compétitif en France et en Europe.

L’objectif est de développer une approche globale de l’attractivité en accompagnant tout à la fois « le rayonnement économique, culturel, universitaire, touristique et résidentiel du territoire »  Cette approche globale sera pilotée par une nouvelle mission « attractivité » créée et intégrée au sein de la direction du développement du Grand Reims. Le recrutement du Directeur de  cette mission Attractivité est en cours. Les missions de l’agence Invest in Reims, l’agence de développement, qui était depuis 2003 l’interlocuteur unique des entreprises dans toutes les phases de leur implantation en apportant des solutions adaptées aux besoins immobiliers, fonciers, humains, financiers et fiscaux sont reprises en assurant le transfert de ses effectifs dans ceux de la communauté urbaine du Grand Reims.

Les moyens  d’action mis en place sont de trois ordres: la création d’un marque de territoire partagée qui favorisera le rayonnement extérieur de Reims et du Grand Reims, le développement d’un large réseau des « ambassadeurs » ouverts à l’ensemble des champs de cette nouvelle stratégie d’attractivité, enfin, le lancement, en décembre 2021,  du 1er évènement fondateur de cette démarche participative d’élaboration de la stratégie et de l’écosystème de marque: les assises de l’Attractivité (qui reprennent le concept des assises du Tourisme en l’élargissant à tous les champs de ce projet)

Sur le volet du développement économique, la volonté du Grand Reims est également de disposer désormais d’une capacité d’action rassemblée et intégrée sur la totalité de la chaîne des réponses attendues par les investisseurs : la prospection exogène et l’information des décideurs sur les atouts du Grand Reims, l’accompagnement des prospects intéressés dans les phases d’installation et l’aide au développement endogène des entreprises installées sur le territoire. Le rôle d’ Agencia, dans un périmètre élargi, apportera des services dédiés notamment aux besoins immobiliers des entreprises. Enfin, de nouvelles aides à l’investissement matériel et immatériel des entreprises concernées sont en cours de réflexion pour un déploiement en 2022.

Notre ambition est simple, affirme la Présidente du Grand Reims, « faire du Grand Reims un territoire d’audace, d’innovations et de référence autour de 3 ambitions : se réinventer, se resituer, se rassembler » avec des axes majeurs que sont notamment l’attractivité résidentielle (et la premiumisation de l’offre), l’attractivité universitaire, la candidature de Reims au label « Capitale européenne de la Culture » et le développement économique.

La concurrence est rude mais la Présidente de la Communauté urbaine voit dans la presse des signaux positifs. Elle évoque notamment le classement de la clinique de Bezannes comme 1ère clinique de France – même si on n’y est pas pour grand chose, reconnait-elle – et la une de l’hebdomadaire LE POINT sur « la revanche des villes moyennes ».

Photo Catherine Vautrin Présidente du Grand Reims et Pierre Georgin Vice Président Grand Reims en charge de la relance économique et de l’emploi ©refletsactuels.fr

Soyez le premier à commenter "Le Grand Reims veut gagner la bataille de l’attractivité"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.