Bilan de campagne pour les vignerons champenois

En 2021, le SGV a lancé une campagne de communication pour valoriser toute la diversité des champagnes du vignoble champenois sous la bannière « Champagne de Vignerons ».

L’heure est au bilan pour cette action qui marquait aussi une nouveau positionnement, celui de la diversité car « il y a autant de champagnes de vignerons que de bulles dans une coupe, que de personnalités différentes pour les déguster« . Un dispositif de communication puissant a été déployé pour interpeller le consommateur et l’inciter à découvrir cette diversité. Il comprenait de l’affichage national en juin et septembre, de l’affichage chez les cavistes(110 vitrines), des spots radio, de la présence sur les réseaux sociaux et la désormais incontournable « expérience avec les influenceurs« . L’objectif était, in fine, bien évidemment de développer les ventes et la notoriété des champagnes de vignerons.

Suivant l’étude communiquée cette semaine par le SGV. 11,7 millions de personnes auraient vu cette campagne. 91% des cavistes concernés pensent que la campagne a eu un impact positif sur les ventes. En affichage, on constate des scores de reconnaissance au dessus des résultats standards des campagnes réalisées par les autres acteurs du marché « Vins et Champagnes ». Ainsi  73% de ceux qui ont vu la campagne l’ont jugée originale (et 83% moderne). A noter, enfin, que d’autres dispositifs ont rencontré de beaux succès et notamment les nouveaux contenus pour animer les réseaux sociaux. Dans la série de podcast “Assemblages”, le 1er épisode, avec le chef étoilé Stéphane Pitré et la vigneronne Diane Signolle, se classe n°2 des podcasts de la section « À Table » sur Deezer dès sa sortie et le 1er épisode de la mini-série “Visions de Vignerons” comptabilise à fin septembre 1,1 millions d’impressions et 156 000 vues.

Soyez le premier à commenter "Bilan de campagne pour les vignerons champenois"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.