Bilan positif pour l’aéroport de Vatry

En cette fin d’année, l’aéroport est certain d’atteindre les 30.000 tonnes de fret traité au cours de l’exercice 2021, selon les chiffres communiqués cette semaine.

Un résultat positif, quand on se souvient qu’en 2019, seulement 3.000 tonnes de fret avaient transité par Vatry, puis 12.000 tonnes en 2020, dont à l’époque un petit quart constitué de matériel sanitaire. La stratégie de l’aéroport pour le développement du fret semble donc porter ses fruits dans une période qui n’est pas propice à faire évoluer significativement les flux de passagers fréquentant l’aéroport  et qu’il est acté que les aides apportées aux compagnies aériennes intéressées devront être limitées « dans le temps, dégressives et en tout état de cause, constituer des montants bien inférieurs à ce qu’ils ont pu être un peu partout il y a quelques années de cela« .

Il semble, de plus, qu’au plus haut niveau de l’Etat, l’avenir de Vatry soit désormais un sujet d’importance. Le Directeur Général de l’Aviation Civile, Damien CAZĒ, déjà venu sur place en décembre 2020, devrait prochainement à nouveau se déplacer à Vatry.

Et si l’objectif des prochaines années n’est pas précisément établi, on évoque tout de même déjà 75.000 tonnes à l’horizon fin 2023, voire 100.000 tonnes un peu plus tard, ce qui ferait alors de l’aéroport de Vatry, une plateforme de tout premier plan sur le territoire national, avec la belle ambition de rapatrier l’activité dédiée au fret sur la France, réduisant ainsi fortement les flux de camions sur nos routes et autoroutes et favorisant l’emploi et le soutien à l’économie locale.

 

Photo © DR

Soyez le premier à commenter "Bilan positif pour l’aéroport de Vatry"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.