Tourisme dans le Grand Est: mieux qu’en 2020 mais…

La fréquentation touristique dans le Grand Est se redresse mais ne retrouve pas son niveau d’ avant-crise. C’est la conclusion de l’étude publiée ce mardi par l’INSEE.

De mai à août 2021, la saison d’été reste marquée par la crise sanitaire. Plus élevée qu’à l’été 2020, la fréquentation reste toutefois en retrait par rapport aux années précédant la crise. Le Grand Est est l’une des régions de France les plus touchées en raison de l’absence des touristes étrangers. Cette absence n’est que partiellement compensée par la clientèle résidente. Dans cette période, les hébergements collectifs touristiques ont enregistré 6 600 000 nuitées, soit 35 % de moins qu’en  2019.  Tous les types d’hébergement sont concernés par ce repli, dans des proportions similaires. Les hôtels, par exemple,  enregistrent une baisse de 38 %.

C’est au mois de mai que la baisse de fréquentation est la plus forte (-63%). Dans les mois suivants  la fréquentation augmente et se rapproche du volume observé il y a deux ans. Le pic est atteint au mois d’août avec 2 595 000 nuitées en recul de 17 % sur 2019. La baisse est moins marquée dans la Marne (-15%). La clientèle nationale a privilégié les destinations rurales plutôt que les grandes villes. Les nuitées hôtelières ont, ainsi, augmenté dans le grand vignoble de Champagne.

Les restrictions sur les voyages, encore en vigueur à l’été 2021, ont freiné le retour des touristes en provenance de l’étranger. Sur la période, la chute est de 56 % vs 2019 et de 40 % pour la période juillet-août. Ce sont essentiellement (80 %) des touristes néerlandais, allemands et belges qui séjournent dans la région. En revanche, les touristes britanniques manquent à l’appel (-77%).

 

Source chiffres: INSEE en partenariat avec les comités régionaux du tourisme (CRT)
Photo© refletsactuels.fr

 

Soyez le premier à commenter "Tourisme dans le Grand Est: mieux qu’en 2020 mais…"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.