Le nouveau patron de Sciences Po a pris ses marques à Reims

Mathias Vicherat, le nouveau directeur de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris (Sciences Po), était à Reims ce lundi 17 janvier. Il y jouait un peu le régional de l’étape si l’on considère qu’il connaît bien la ville pour avoir souvent rendu visite, plus jeune, à un oncle et une tante habitant rue Libergier. Ajoutons également que sa famille paternelle est originaire d’Epernay – qu’il connaît bien également.
Le successeur de Frédéric Mion, depuis novembre dernier, a profité de ce déplacement sur le plus important campus de Sciences Po (quelque 1 600 étudiants au titre des trois premières années, contre un peu plus de 1 400 à Paris) pour déjeuner avec Christian Bruyen (président du conseil départemental), Catherine Vautrin (présidente du Grand Reims) et Arnaud Robinet, (maire de Reims), afin de marquer son attachement au soutien des collectivités locales (financier, notamment) et envisager les partenariats que l’Institut peut mener avec elles en termes de logement, d’urbanisme, de participation à la candidature de Reims pour devenir capital européenne de la culture en 2028…
Il entend également renforcer les liens et les échanges avec l’URCA, à l’image du Bachelor of Arts and Sciences (BAS), et avec le tissu économique et les entreprises, notamment en lançant un cursus de formation continue. Ce cursus constituerait aussi un moyen d’initier des actions de partenariats et de mécénat avec les entreprises, et de capter de nouveaux revenus issus de la taxe d’apprentissage (le budget de Sciences Po étant constitué de 30 % de fonds publics et de 70 % de ressources propres).
Plus que Jamais, Mathias Vicherat compte rapprocher « les savants et les entreprises », dans une logique d’ancrage de Sciences Po dans son environnement local naturel.

 

Légende photo : Mathias Vicherat © Jacques Préville

Soyez le premier à commenter "Le nouveau patron de Sciences Po a pris ses marques à Reims"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.