Reims Polar : fin du suspense !

Quoi de plus naturel pour un festival de film policier que de ménager le suspense ? Ce que fait à la perfection le Public Système Cinéma, organisateur de Reims Polar, en distillant goutte à goutte le contenu et la distribution de cette première édition « physique » qui se déroulera à l’Opéraims du 5 au 10 avril 2022.

Du beau monde

S’il était acquis que l’acteur Niels Arestrup présiderait le jury « longs métrages », on sait maintenant qu’il sera entouré d’un grand auteur de romans policiers, Hervé Le Corre, de la présidente de l’Académie des César, Véronique Cayla, de deux actrices, Hélène Fillières et Géraldine Paihas, et des réalisateurs Sébastien Marnier et Florent-Emilio Siri. Quant au jury « Sang neuf » présidé par Marie Drucker (réalisatrice, productrice, écrivain, actrice), il réunira les écrivains Santiago Amigorena et Camille Laurens, le scénariste Abdel Raouf Dafri (Alger Confidentiel notamment) et la documentariste Audrey Gloaguen. Un jury de la presse présidé par cette encyclopédie du cinéma qu’est Philippe Rouyer, un jury spécial composé de hauts fonctionnaires de la police nationale et un jury « jeunes » créé à l’initiative de la Région Grand Est complèteront le plateau.  Le trophée qui sera remis aux lauréats des différents prix a été conçu par l’atelier Simon-Marcq.

20 nationalités

Côté sélection, une trentaine de films seront présentés, dont 17 en compétition qui illustrent bien la dimension internationale du festival et le rôle transcendantal du cinéma, avec par exemple des productions chinoise et sud-coréenne, mais aussi ukrainienne et russe. La grande vitalité du polar espagnol sera mise à l’honneur à travers le regard singulier de jeunes réalisateurs. A cette programmation dédiée au cinéma s’ajoutera la nouvelle catégorie « Série noire » qui donnera à voir 3 des 6 épisodes de la série « Les Papillons noirs » d’Olivier Abbou et Bruno Merle. Un hommage sera par ailleurs rendu à trois maîtres du genre : Rodrigo Sorogoyen (Madre…), Martin Campbell (La Légende de Zorro, Casino Royale…) et Walter Hill (48h, Alien, Revenger, Dead for a dollar). Un 4ème en forme de coup de cœur sera adressé, pour ses grandes qualités d’interprétation, à l’acteur Vincent Lindon actuellement à l’écran dans « Un autre monde ».

Rencontres

Dans le cadre du festival, Vincent Lindon, comme Jacques Weber, Yvan Attal et Walter Hill, animera une master-class. Marie Drucker, Vincent Garencq (scénariste et réalisateur), Isabelle Horlans (journaliste), Gérard Chemla (avocat pénaliste) prendront la parole le 8 avril à 17h sur le thème « Faits divers & cinéma, miroirs de la société » dans le cadre de la table ronde co-organisée avec le club de la presse Reims Champagne.
Le réalisateur Yann Gozlan viendra à Reims recevoir le prix Claude Chabrol pour Boîte Noire. D’autres personnalités du cinéma, telles que Marina Foïs, Nicolas Duvauchelle, Dali Benssalah, Anne Parillaud, Claire Denis ou Hippolyte Girardot, sont également attendues.
Des signatures d’auteurs de polars auront lieu parallèlement en librairie. Façon de rappeler que, comme le souligne Philippe Rouyer, « le dialogue entre écrit et écran est essentiel ».

Ils ont dit

Pour Bruno Barde, directeur du festival, « Pour sa première édition à Reims, c’est à des personnalités à l’expertise incontestable que le festival a choisi de confier sa compétition, affirmant ainsi l’ambition de consacrer un palmarès de prestige. »
Pour Arnaud Robinet, maire de Reims, « Reims Polar va apporter au public émotions, frissons et connexions et à la ville un supplément d’art et une dynamique économique vertueuse. C’est un atout pour la candidature de Reims capitale européenne de la culture en 2028. »

 

Photo Bruno Barde et Philippe Rouyer ©  Catherine Landron

Soyez le premier à commenter "Reims Polar : fin du suspense !"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.