Reims: avec les Basses Promenades, le « central park » à la rémoise prend forme !

Les Rémoises et les Rémois ont rendez-vous samedi 16 avril à partir de 11 h 30, porte de Paris, pour l’inauguration officielle des Basses Promenades.

Mais ils n’ont pas attendu. A peine ouvertes, les nouvelles Basses Promenades, totalement réinventées, ont été adoptées par les rémois(es) déjà nombreux pour profiter, dans ce nouveau parc central de la ville, des premiers rayons du soleil. Week-end de Pâques oblige, le programme festif de la journée inaugurale du samedi 16 avril inclura une chasse aux œufs en chocolat tout droit venus d’Alsace.  A 12 h 20, la grande pelouse située dans l’axe de la porte de Paris accueillera un spectacle de danse sur ruban donné par un professionnel de la Compagnie Les Escargots. Ce dernier sera donné à nouveau à 15 h. A partir de 13 h 30 et jusqu’à 17 h 30, dans l’aire de détente avec de nombreux bancs, Rakoo de Andrade présentera un spectacle de théâtre miniature intitulé « Agustino gros poisson ». A 13 h 30 également, du côté du square Colbert, sur une autre grande pelouse, la compagnie rémoise Succursale 101 proposera « Grincements », un spectacle de marionnettes pour jeune public, dès 3 ans, autour de personnages fantastiques. Deux autres représentations, sur le même emplacement seront données : à 14 h 30 et à 15 h 30. La musique sera également à l’honneur avec deux déambulations de la fanfare « les Ritmistas Dos Pily » en formation de batucada, typique des défilés de carnaval au Brésil, à 14 h puis à 16 h. Pour clôturer la journée festive, de 17 h à 18 h, près du bassin des brumes, le groupe Jazz Cotton Club donnera un concert avec des standards des années 1920-1930. La chasse aux œuf se déroulera à partir de 16 h 30. La méthode ? Rendez-vous à 16 h 30, pour aller rechercher 3 œufs déposés sur la grande pelouse des Basses Promenades, les apporter à l’un des quatre stands « ville de Reims » pour gagner un sachet surprise, un par petit Rémois ou petite Rémoise.

Ce samedi matin, après une présentation du site par Mickaël Munier, concepteur paysagiste de l’Atelier Jacqueline Osty et associés, sélectionné pour mener à bien l’opération de réaménagement, Arnaud Robinet prononcera un discours avant la présentation du résultat du vote pour l’une des deux futures aires de jeux du jardin de la Patte d’Oie. Malgré 89 jours d’intempéries, soit l’équivalent de près de 4 mois d’interruption en cumulé, les travaux de réaménagement des Basses Promenades, de transformation de la rue Bir Hakeim et de l’esplanade voisine du Cirque et du Manège pour l’accueil d’événements éphémères sont terminés. Cette 2e phase de la rénovation des Promenades totalise 14,5 M€ dont 2,6 M€ consacrés à la rénovation du Jardin de la Patte d’Oie qui sera achevé fin 2022.

Soyez le premier à commenter "Reims: avec les Basses Promenades, le « central park » à la rémoise prend forme !"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.