Smart city: NGE et KPMG retenus par Reims

Le Grand Reims et la Ville de Reims se lancent dans la digitalisation de leurs équipements publics en initiant avec NGE Connect (filiale de NGE spécialisée dans les solutions smart) et KPMG la conception et la réalisation d’un hyperviseur, socle de leur future infrastructure digitale.

Pour le territoire de la Communauté Urbaine du Grand Reims et la ville de Reims, NGECONNECT a pour mission d’assurer dans un premier temps la mise en œuvre, l’installation et la maintenance d’une plateforme numérique d’hypervision, à laquelle seront connectés progressivement les équipements de l’espace public (éclairage public, feux tricolores, bornes de recharge de véhicules électriques, caméras, mobiliers urbains…). Les équipes de KPMG seront en charge d’accompagner les services dans la qualification de leurs besoins, la définition des cas d’usage, la construction des différents scenarii et la prise en main de ce nouvel outil. Ainsi, les agents auront pu s’approprier l’hyperviseur qu’ils utiliseront pour le pilotage, la maintenance, la gestion opérationnelle ou la gestion de crise. Tout utilisateur pourra définir de façon autonome ses propres règles d’alertes et scénarios de pilotage.

Les données collectées et les outils d’analyse fournis permettront aux deux collectivités de disposer d’indicateurs pertinents pour les aider dans leur politique d’aménagement du territoire. Il s’agit d’un véritable assistant digital au service de la prise de décision.

Comment définir une smart city ?

Une Smart City peut être définie comme une ville équipée de différentes solutions technologiques mises au service des citoyens afin de proposer de nouveaux services aux usagers et d’améliorer l’efficacité des services publics. Le principal objectif d’une ville intelligente est de réduire les coûts engendrés par la mise à disposition des services publics.

Cela peut se faire en jouant sur plusieurs aspects : en réduisant les charges de fonctionnement de la ville grâce à des capteurs permettant d’optimiser la maintenance des équipements ou au remplacement de certains matériels par des systèmes moins énergivores, en automatisant certaines tâches réalisées par des agents afin de leur permettre de gagner en productivité et de consacrer du temps sur d’autres actions, en développant de nouveaux services pour les usagers ou encore en simplifiant les processus internes à la collectivité.

(source:tactis.fr)

 

Image © fr.freepik.com/macrovector

Soyez le premier à commenter "Smart city: NGE et KPMG retenus par Reims"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.