Du sucre aux cosmétiques: Reims s’affirme au coeur de la bioéconomie

Le 11 janvier prochain, Global Bioenergies inaugurera sa nouvelle unité de production de bio-isobutène à Pomacle près de Reims.

Cette nouvelle filière industrielle non-délocalisable va permettre d’accroître fortement la naturalité dans les cosmétiques. Le bio-isobutène, vendu aux grands noms de la cosmétique sous la marque Isonaturane®12, est une molécule historiquement issue uniquement du pétrole.  Global Bioenergie a construit une souche bactérienne capable de transformer les sucres en isobutène en reprogrammant entièrement son métabolisme. La bactérie transformée est placée dans un fermenteur en présence de sucres. En consommant ces sucres, la bactérie produit alors de l’isobutène. L’isobutène vert produit par Global Bioenergies porte plusieurs ambitions : la réduction des émissions de gaz à effet de serre pour lutter contre le réchauffement climatique et la réduction des particules toxiques pour l’homme émises lors de la combustion mais aussi la revitalisation de l’industrie en mettant en place des filières locales. C’est le cas sur la plateforme de Pomacle-Bazancourt au nord-est de Reims, épicentre de la valorisation de la biomasse en France.  L’unité de production, qui sera inaugurée début 2023, est pleinement opérationnelle depuis le 6 décembre a indiqué la firme dans un communiqué.

Global Bioenergies s’appuie sur deux partenariats industriels majeurs: l’Oréal, leader mondial du secteur de la beauté est le 1er actionnaire de Global Bioenergies depuis 2019 via le fonds BOLD (Bold Business Opportunities for L’Oréal Developpement)  et Cristal Union,  le 1er fournisseur de sucre à l’industrie agro-alimentaire française, est actionnaire de Global Bioenergies depuis sa cotation en Bourse en 2011.

 

Photo © DR/fr.freepik.com/wayhomestudio
Sources: global-bioenergies.com

Soyez le premier à commenter "Du sucre aux cosmétiques: Reims s’affirme au coeur de la bioéconomie"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*


Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.