Une étoile de plus dans le ciel de la Champagne

Hier lundi, à l’occasion de la sortie de l’édition 2019 du guide Michelin, le « Royal Champagne » de Champillon, entre Reims et Epernay a reçu sa première étoile.

Repris en 2014 par un couple américain, Denise Dupré et Mark Nunnely, et rénové  à 100%, l’illustre établissement qui fut l’un des fondateurs de la chaîne « Relais & Châteaux, avait confié ses cuisines, à l’été 2018 pour sa réouverture, à Jean-Denis RIEUBLAND. Dans une interview donnée à Gérard Delenclos pour REFLETS Actuels en juin 2018, le Chef n’avait pas caché son ambition de faire revenir les macarons du Michelin sur les hauteurs d’Epernay. Meilleur Ouvrier de France et doublement étoilé Michelin au Négresco de Nice,  Jean-Denis RIEUBLAND est aussi passé par La Tour d’Argent et La Pérouse, à Paris, le Carlton à Cannes, l’Eden Roc à Antibes, la Villa Florentine à Lyon, le Byblos à Courchevel, le Four Seasons à Terre Blanche, dans le pays de Fayence.

Objectif rapidement atteint pour cette arrivée en Champagne. Une nouvelle étoile brille donc dans le ciel de la Champagne « gourmande ». Dans le Grand Reims, Arnaud Lallement, de L’Assiette Champenoise (Tinqueux) conserve ses trois étoiles, Philippe Mille des Crayères ses deux étoiles, Laurent et Thibault Laplaige du Millénaire et Jacky Louazé du Foch, chacun une étoile, tout comme Pascal Champion et Dominique Giraudeau du Grand Cerf (Montchenot) ainsi que le dernier promu, le chef Kazuyuki Tanaka de Racine, étoilé depuis 2017.

Soyez le premier à commenter "Une étoile de plus dans le ciel de la Champagne"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*