La Champagne, terre de mécénat

Effet des lois restrictives de la publicité sur l’alcool, c’est peut-être l’une des raisons de la bonne santé du mécénat dans la région Champagne-Ardenne.

Pierre Possémé, le Président de la délégation régionale de la Fondation du Patrimoine, constate une augmentation des dons. 880 000 € en 2018, une projection à 1M€ cette année. Tout en sachant que l’essentiel des dons se fait au moment des déclarations fiscales, les cinq premiers mois de l’année confirme cet élan avec 242 000 € de dons (171 144 € en 2018)  sans compter les 100 000 € remis pour la cathédrale Notre-Dame de Paris et directement versés par la délégation régionale aux comptes nationaux.

Les exemples ne manquent pas pour montrer l’importance du mécénat dans la sauvegarde et la restauration du patrimoine: la restauration de la chapelle du lycée Saint-Joseph à Reims tout comme la Croix de Lorraine à Colombey ont même été intégralement financées par les dons ! A Epernay, la restauration du Château-Perrier rencontre un gros succès. L’élan extraordinaire de générosité qui a suivi l’incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris ne sera pas frein au contraire. Tout dans cette tragédie va contribuer à renforcer la préservation du patrimoine. Pour Pierre Possémé, les fonds recueillis couvriront bien plus que les besoins de ce chantier et pourront au surplus être utilisés dans les années qui viennent pour poursuivre les programmes de rénovation.

L’homme du bâtiment qu’il fût ne peut s’empêcher d’évoquer ce futur chantier.

Un délai: 5 ans comme le souhaite le Président de la république ? difficile à dire car l’état exact de l’édifice n’est pas encore connu et rien ne pourra être entrepris tant que les études ne seront pas achevées. Une certitude, en tous cas celle de Pierre Possémé: il faut « garder Notre-Dame dans la configuration actuelle« . Un enseignement: « il faut prendre des mesures de sécurité beaucoup plus importantes autour du patrimoine » si l’on ne veut pas voir de tels drames se reproduirent régulièrement. Un espoir: l’occasion de donner envie aux jeunes de rejoindre les métiers du bâtiment et d’en gravir tous les échelons, du compagnon à l’ingénieur. »il faut arrêter de séparer la main de l’intello…« . Une annonce: Pierre Possémé travaillera dans l’équipe de Michel Guisembert qui dirige les  « Chantiers de France » créés pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris et la rénovation du patrimoine français.

Enfin, la seconde édition du loto du patrimoine se prépare. La présence de Stéphane Bern, l’animateur de « secrets d’histoire », a incontestablement boosté l’intérêt pour le patrimoine. La sélection des projets 2019 sera connue le 11 juin. En 2018 , la Fondation du patrimoine a accompagné en Champagne-Ardenne 630 projets publics et privés pour un montant total de plus de 97 millions d’euros de travaux réalisés. Depuis 2003, ce sont plus de 7 millions d’euros de dons qui ont été recueillis grâce aux particuliers et aux entreprises. Ce sont 2913 emplois maintenus ou créés en Champagne-Ardenne grâce au dispositif d’aides en faveur de la sauvegarde et la valorisation du patrimoine populaire de proximité, mis en place par la Fondation du patrimoine, en partenariat avec les Conseils départementaux ainsi que le Conseil Régional.

 

Photo: Pierre Possémé entouré des permanents de la fondation du Patrimoine Champagne-Ardenne Bernard de Lauriston et Noémie Coibion ©refletsactuels.fr

 

 

Soyez le premier à commenter "La Champagne, terre de mécénat"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*