Reims: avant-goût de Flâneries

Comme un avant-goût de l’été, l’équipe dirigeante des Flâneries Musicales de Reims vient de présenter l’édition 2015.

flaneries 2015-510_cr
40 lieux pour 59 concerts, voilà pour l’arithmétique de ce festival « unique au monde » comme le qualifie son Directeur artistique, Jean-Philippe Collard.

L’édition 2015 proposera, à nouveau, une programmation « plurielle » couvrant un large panorama du répertoire de la musique classique à écouter dans des lieux très divers du patrimoine rémois. Le 18 juin, pour l’ouverture, la Basilique Saint-Rémi accueillera l’un des chefs d’oeuvre de la musique sacrée baroque, le « Messie » de Haendel interprété par la Grande Ecurie et la Chambre du Roy dirigé par Jean-Claude Malgloire. Dans ce week-end d’ouverture, on pourra aussi déguster du jazz manouche sur le parvis de la gare et écouter, dans le cellier Pompadour du Champagne Pommery , Jean-Philippe Collard et le quatuor Talich interpréter César Franck et Anton Dvoràk.

A noter quelques dates parmi les moments d’exception et de fête que nous réservent les Flâneries:

-Le bal populaire musical sur l’esplanade des Halles du Boulingrin, le 20 juin,
-Le 27 juin à la Cathédrale, la soirée proposée par Pierre Méa à l’orgue et le spationaute Jean-Louis Chrétien « aux images » dans une communion entre l’espace, Bach, Debussy ou encore Messaien. -Le lendemain, 28 juin, les Flâneries deviennent le temps d’une journée « Promenades musicales » dans les jardins de l’hôtel particulier du Champagne Taittinger, dans la cour de Krug et, nouveau lieu, au Clos rue du temple.
-Le 5 juillet, dans le parc du Domaine des Crayères, une fin d’après-midi en hommage à Gilbert Bécaud. Tout l’éclectisme des Flâneries est bien résumé dans la programmation de ce rendez-vous.
Sandrine Lebec dirigera la Maîtrise de Reims. Comme d’habitude le public sera transporté par cet ensemble qui avait ému aux larmes les rémois dans le concert pour la paix en décembre dernier au Manège. Cette fois, plus, léger, nous écouterons les chansons immortelles de « Monsieur 100 000 volts »: Nathalie, L’important, c’est la rose, le p’tit oiseau de toutes les couleurs et bien d’autres …
-Le concert pique-nique, devenu un incontournable de la vie rémoise, clôturera cette édition le 18 juillet. Jean-Claude Casadessus dirigera l’Orchestre National de Lille. Dans la nuit tombant sur le cadre magique du parc de Champagne, on sera transporté par l’Arlésienne de Bizet et le célèbre « Carmina Burana » de Carl Off.

Il serait un peu injuste de limiter les Flâneries au programme des concerts . L’équipe de Jean-Louis Henry, le Président, a développé de nombreuses actions culturelles pour faire découvrir et aimer la musique classique tout au long de l’année. Ce sera le cas dès ce week-end avec  » Champagne mailloches et danse ». Un nouvel événement présenté en partenariat avec le Conservatoire de Région qui réunira les classes de percussions et de danse de toute la région. Ateliers, master-classes et concerts gratuits et ouverts au public se succéderont dès ce jeudi.

Notez enfin ce rendez-vous du samedi 16 mai avec l’ouverture du camion billeterie devant les Halles du Boulingrin et un concert de « Macadam Piano et de Melle Macadame » à 10 heures avant un apéritif-rencontre à 11 heures avec Jean-Philippe Collard dans la demeure des Comtes de Champagne.

 

Soyez le premier à commenter "Reims: avant-goût de Flâneries"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*