L’habitat de demain se construit à Reims

L’European Housing Network (EURHONET) fêtera à Reims ce mercredi et ce jeudi ses 10 ans au cours de son Assemblée Générale.

EURHONET est un réseau de 32 entreprises de logement social de 5 pays européens (Allemagne, France, Italie, Royaume-Uni, Suède). Sous des statuts différents d’un pays à l’autre, ils gèrent au total un parc de 500 000 logements. Le Foyer Rémois en fait partie et Jean-Denis Mège, son Directeur du développement est très impliqué dans les travaux de ce réseau.

«EURHONET est un moyen d’échanger avec des professionnels du logement confrontés quotidiennement aux mêmes problématiques, d’assurer une veille sur ce secteur et de partager les expertises”. EURHONET travaille sur cinq grandes thématiques: la performance énergétique, l’enjeu numérique l’accompagnement du vieillissement de la population, l’intégration sociale des publics fragiles et la responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE). Le réseau fonctionne dans un esprit très opérationnel. “On y développe l’échange de bonnes pratiques, on recherche les progrès qui soient transférables à tous, on image dans les différents groupes de travail des réponses innovantes”.

EURHONET a ainsi construit l’EURHO-GR®, seul référentiel de la RSE européenne conçu par et pour les organismes de logement public et social.  Cette démarche permet de fournir un cadre global pour identifier les questions de la RSE et de soutenir sa planification. Cette norme d’information comprend 57 indicateurs principaux pour un total de 231 indicateurs. Ces indicateurs quantitatifs et qualitatifs permettent aux organismes de logement de mesurer leur performance globale, surveiller les progrès et informer les parties prenantes sur leurs résultats et les impacts. Certains de ces indicateurs sont communs à tous les pays; d’autres ont été définis au niveau national, afin de tenir compte des spécificités locales, les exigences ou les attentes.

L’innovation est bien sûr au centre des préoccupations d’EURHONET. A Bétheny, Le FOYER REMOIS a construit en 2010 «la clairière» le premier immeuble passif, certifié passiv haus et BBC de l’habitat social et “1ère réalisation fondée sur un échange de bonnes pratiques”. Depuis, un projet ‘Buildtog” (Build together-construire ensemble) regroupe architectes et  thermiciens pour réaliser un prototype européen à partir du label allemand Passivhaus. “L’objectif commun est donc de construire des logements collectifs réalisant 80 % d’économie d’énergie” précise Jean-Denis Mège qui pilote le groupe de travail performance énergétique d’EURHONET. Huit sites ont été retenus dont Bétheny et Châlons où la Renaissance Immobilière Châlonnaise bénéficie de l’appui de l’ADEME et de la Région. Et EURHONET travaille déjà sur une troisième génération de projets en développant à partir de ‘Buildtog” un référentiel de construction pour tous types de climat et d’architecture. Le FOYER REMOIS est associé à cette démarche sur un site en Seine et Marne.

L’Europe de l’habitat social s’est donc donné rendez-vous à Reims en ce mois d’Octobre pour continuer à imaginer l’avenir. “Housing the future”  sera le thème de cette Assemblée générale.

 

Jean-Denis Mège, Directeur du développement du Foyer Rémois ©Axel Coeuret

Soyez le premier à commenter "L’habitat de demain se construit à Reims"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*