La saison du Manège de Reims

Bruno Lobé et son équipe présentent au public ce mercredi la programmation du Manège pour la saison 2019-2020. Dans une saison qui se veut « unique, surprenante et ouverte« , voici quelques temps forts:

Born to be a live

Cette séquence, dédiée à la création contemporaine multidisciplinaire, interroge cette année sur la question de l’égalité Hommes/Femmes. Une proposition forte puisque 100 % féminine, c’est à dire « excluant » les hommes, qui montrera « la force, la richesse, l’engagement et la liberté des œuvres des créatrices d’aujourd’hui ». Douze spectacles de danse, de musique, de marionnettes seront programmés  du 5 au 16 novembre dont le 9 novembre un concert de Corine, la nouvelle égérie de la pop française, sur la scène de la Cartonnerie. Le thème du féminin sera prolongé par un cycle de conférences réalisé en partenariat avec Sciences Po sur son campus rémois.

La République démocratique du Congo

Faustin Linyekula, artiste associé du Manège, vit entre le Congo et le reste du monde. A Kisangani, il a créé les studios Kabako. Ce lieu accompagne, soutient et favorise la création des artistes congolais. Ils peuvent ainsi, sans aucune aide publique, développer dans un environnement bienveillant leurs projets. Ce sont quelques-uns de ces artistes qui seront à Reims dans le cadre des soirées « Studios Kabako » du 10 janvier au 2 février 2020.

Des spectacles internationaux

Si le directeur de la Scène Nationale de Reims se réjouit de la vitalité de la création du Grand-Est avec douze équipes au programme de cette saison, il entend aussi porter son regard, et celui des spectateurs, vers des horizons plus lointains avec des artistes venus notamment du Brésil ( Lia Rodrigues les 7 et 8 février 2020), du Maroc ( groupe acrobatique de Tanger, 13 au 15  mars 2020),  et des USA (Trisha Brown Dance Company les 17 et 18 mars) .

Des collaborations avec les autres structures culturelles de la ville

« Il est rare d’avoir une telle entente entre dirigeants de ces structures » dit celui qui était le directeur adjoint de la scène nationale d’Orléans avant son arrivée à Reims. Ainsi dès le mois d’octobre, le Palais du Tau et le Manège proposeront la chorégraphie d’Alexander Vantournhout au Palais du Tau. Mais ce travail collégial verra surtout un  aboutissement dans le nouveau festival « FAR away » (Festival des Arts à Reims)  qui prendra la place de « Reims Scènes d’Europe » et qui, comme son nom le laisse penser, s’élargira au delà des frontières européennes. Les 7 structures culturelles ( la Cartonnerie, Césaré, la Comédie, le FRAC, le Manège, Nova Villa et l’Opéra de Reims) nous donnent rendez-vous en février 2020.

Une saison « joyeuse et engagée » qui débute donc ce mercredi et se poursuivra en septembre avec la participation aux « Journées Européennes du Patrimoine » les 21 et 22 septembre. Le Manège sera ouvert pour l’occasion tout le week-end et le samedi une projection exceptionnelle du film « Monstrus Circus »  sera proposée. Le film a été en partie tourné au cirque.

A noter enfin que pour célébrer cette nouvelle saison, vous pourrez vous restaurer à la « Verrière by Sam& Co », le restaurant du Manège où Samuel Ligier vient de succéder à Willy-Marc Zorn reparti à Laon.

Le Manège fait sa rentrée mercredi 11 septembre 19:00
www.manege-reims.eu/

 

Photo: Bruno Lobé ©refletsactuels.fr

Soyez le premier à commenter "La saison du Manège de Reims"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*