Reims: nouvel esprit au Petit Comptoir

En prenant les commandes du « Petit Comptoir » – restaurant qui fait depuis longtemps partie intégrante du paysage rémois et du quartier du Boulingrin – après Gérard Boyer et Fabrice Maillot, Thierry Sidan mesure le challenge à relever.

Equipe Petit Comptoir-510Il ne manque cependant pas de références à faire valoir, lui qui est passé par le Crillon, à Paris, le Royal Club, à Evian, l’Impérial Palace, à Annecy, ou plus récemment le Continental, à Reims (pour résumer, bien sûr).  S’il entend suivre la ligne de ses fameux prédécesseurs, Thierry Sidan n’en a pas moins des idées précises sur le style qu’il veut insuffler à la maison. Cela passe notamment par la recherche du meilleur rapport qualité/prix, traduit par un « menu bistrot » (entrée, plat, dessert, un verre de vin plus un café) à 25 €, servi midi et soir, tous les jours sauf le dimanche (fermeture). Une carte évoluant au rythme des saisons permettra de proposer une cuisine plus… travaillée. Associé à Bernard Victor-Pujebet, Thierry Sidan devrait renouveler l’esprit « Petit Comptoir », pour le plus grand plaisir des gastronomes.

Soyez le premier à commenter "Reims: nouvel esprit au Petit Comptoir"

Laissez un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.


*